Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Ouganda : la fillette de neuf ans atteinte d'Ebola est décédée

Ouganda : la fillette de neuf ans atteinte d'Ebola est décédée
Ouganda : la fillette de neuf ans atteinte d'Ebola est décédée
Ouganda : la fillette de neuf ans atteinte d'Ebola est décédée
Ouganda : la fillette de neuf ans atteinte d'Ebola est décédée
Ouganda : la fillette de neuf ans atteinte d'Ebola est décédée
Ouganda : la fillette de neuf ans atteinte d'Ebola est décédée

INB1

La fillette congolaise de neuf ans qui avait été contrôlée jeudi positive au virus Ebola en Ouganda, en provenance de République démocratique du Congo (RDC), est décédée vendredi matin, a-t-on appris de source sanitaire.

“Elle est décédée vers 08H00 (05H00 GMT) ce matin”, a déclaré à l’AFP Yusuf Baseka, directeur des services sanitaires du district de Kasese, dans le sud-ouest de l’Ouganda.

L’enfant était en isolation dans un centre de soins de Bwera, dans le même district de Kasese. Le corps de la jeune fille “est en voie d‘être rapatrié” en RDC, avec sa mère qui l’accompagnait, a précisé M. Baseka.

“Je veux rassurer tous les Ougandais et les non-Ougandais que nous avons la totale capacité de contrôler Ebola. Restez calmes et vigilants”, avait twitté la ministre ougandaise de la Santé, Jane Ruth Aceng, avant l’annonce de la mort de la fillette.

Celle-ci est la quatrième personne diagnostiquée porteuse du virus Ebola en Ouganda à décéder.

En juin, trois membres d’une même famille diagnostiqués en Ouganda, après avoir contracté cette maladie en RDC, étaient décédés. Deux étaient morts sur le sol ougandais et le troisième en RDC après y avoir été rapatrié.

Fin juillet, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) avait déclaré l’Ouganda libre d’Ebola, aucun autre cas n’ayant été signalé entretemps.

L’enfant décédée vendredi était arrivée mercredi au point de passage de Mpondwe, à la frontière entre la RDC et l’Ouganda, pour aller obtenir une aide médicale à Bwera, selon le ministère ougandais de la Santé.

Déjà 2 000 morts

A Mpondwe, où l’Ouganda a mis en place des contrôles sanitaires, les équipes médicales avaient noté qu’elle présentait des symptômes semblables à ceux d’Ebola : fièvre, faiblesse généralisée, éruption cutanée et pertes de sang inexpliquées au niveau de la bouche, selon la même source.

Des examens sanguins avaient permis de confirmer jeudi qu’elle était “positive à Ebola”. Le ministère avait souligné que puisqu’elle avait été contrôlée à la frontière, elle n‘était entrée en contact avec personne sur le territoire ougandais.

La fièvre hémorragique Ebola, hautement contagieuse, provoque la mort d’entre 25 et 90 % des malades, selon l’OMS. Il n’existe ni traitement ni vaccin commercialisé, mais plusieurs pistes sont à l’essai. Elle se transmet par contact direct avec le sang, les secrétions corporelles (sueur, selles, etc.), par voie sexuelle et par la manipulation sans précaution de cadavres contaminés.

Au total, 2.006 personnes sont mortes d’Ebola depuis un an en RDC, et les autorités ougandaises, qui craignent que le virus ne se propage dans leur pays, ont pris de strictes mesures de prévention.

Près de 18.000 personnes traversent chaque jour la frontière entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda, selon des chiffres du gouvernement ougandais.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

The nine-year-old Congolese girl, who was tested positive Thursday for the Ebola virus in Uganda from the Democratic Republic of Congo (DRC), died Friday morning, health sources said.

"She died around 8:00 am (0500 GMT) this morning," Yusuf Baseka, director of health services for Kasese District, southwestern Uganda told AFP.

The child was in isolation in a health center in Bwera, in the same district of Kasese. The body of the girl "is being repatriated" in the DRC, with his mother who accompanied him, said Mr. Baseka.


"I want to reassure all Ugandans and non-Ugandans that we have the full capacity to control Ebola. Stay calm and vigilant, "said Ugandan Minister of Health Jane Ruth Aceng before the announcement of the girl's death.

She is the fourth person diagnosed with Ebola in Uganda to die.

In June, three family members diagnosed in Uganda, after contracting the disease in the DRC, died. Two died on Ugandan soil and the third in the DRC after being repatriated.

In late July, the World Health Organization (WHO) declared Uganda free from Ebola, with no other cases reported in the meantime.

The dead child Friday arrived at the Mpondwe crossing point on the DRC-Uganda border on Wednesday to seek medical help in Bwera, according to the Ugandan Ministry of Health.

Already 2,000 dead

In Mpondwe, where Uganda has sanitary controls in place, medical teams have noted that Ebola-like symptoms include fever, generalized weakness, rash and unexplained blood loss in the mouth. , according to the same source.

Blood tests confirmed Thursday that she was "Ebola positive". The Ministry pointed out that since it had been controlled at the border, it had not come into contact with anyone in Uganda.

Ebola haemorrhagic fever, highly contagious, causes the death of between 25 and 90% of patients, according to the WHO. There is no commercialized treatment or vaccine, but several leads are being tested. It is spread through direct contact with blood, body secretions (sweat, stool, etc.), through sexual intercourse and through the improper handling of contaminated cadavers.

A total of 2,006 people have died of Ebola in the DRC in a year, and Ugandan authorities, who fear the virus is spreading in their country, have taken strict preventive measures.

Nearly 18,000 people cross the border between the Democratic Republic of the Congo and Uganda daily, according to Ugandan government figures.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article