Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Ebola en RDC : plus de 1.500 décès enregistrés, une équipe de riposte attaquée

INB1
INB1
INB1
INB1
INB1

INB1

INB1

Le nombre de décès de la maladie d’Ebola dans l’est de la République démocratique du Congo a dépassé la barre de 1.500 décès en dix mois et une équipe de la riposte contre Ebola a été attaquée, a appris l’AFP lundi des autorités sanitaires congolaises et policières.

Publié à 10 h GMT, mis à jour à 13 h GMT

“Depuis le début de l’épidémie, le cumul des cas est de 2.239, dont 2.145 confirmés et 94 probables. Au total, il y a eu 1.506 décès (1.412 confirmés et 94 probables) et 621 personnes guéries”, selon le bulletin quotidien du ministère de la Santé daté de dimanche. 

“276 cas suspects sont en cours d’investigation”, indiquent les autorités alors que “13 nouveaux cas sont confirmés” et “140.915 personnes sont vaccinées”.

Des jeunes d’un quartier de Beni, opposés à l’enterrement sécurisé d’un chauffeur de taxi-moto et de sa mère, ont brûlé tôt ce matin (lundi) un véhicule d’une équipe de la riposte contre Ebola, a déclaré à l’AFP, le colonel Safari Kazingufu, chef de la police de Beni, ajoutant qu’un membre de cette équipe a été blessé dans cette attaque et a été admis à l’hôpital général de Béni.

Le premier décès en dehors des limites des provinces congolaises du Nord-Kivu (est) et de l’Ituri (nord-est) est celui d’un enfant de 5 ans décédé le 12 juin en Ouganda voisin et de son frère le lendemain.

La RDC et l’Ouganda ont engagé des discussions sur la finalisation d’un protocole d’accord “qui définira les procédures de collaboration sanitaire approfondie entre les deux pays”, selon les autorités congolaises.

Les résistances communautaires, un grand obstacle

L‘épidémie déclarée le 1er aout sur le sol congolais est la dixième en RDC depuis 1976, et la deuxième la plus grave dans l’histoire de la maladie après les quelque 11.000 morts enregistrés en Afrique de l’Ouest (Liberia, Guinée, Sierra Leone) en 2014.

La lutte contre cette épidémie déclarée dans une zone des conflits est rendue davantage difficile à cause des résistances communautaires face aux activités de ripostes organisées par les autorités et leurs partenaires. 

Les Nations unies ont nommé le 23 mai un coordonnateur de l’intervention d’urgence contre l‘épidémie d’Ebola en RDC, pour entreprendre de nouveaux efforts dans la riposte.

 

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

The number of Ebola deaths in the eastern Democratic Republic of Congo has exceeded 1,500 deaths in ten months and an Ebola response team has been attacked, authorities told AFP on Monday. Congolese and police sanitary facilities.

Posted at 10:00 am GMT, Updated at 1:00 pm GMT

"Since the beginning of the epidemic, the cumulative number of cases is 2,239, of which 2,145 confirmed and 94 probable. In total, there were 1,506 deaths (1,412 confirmed and 94 probable) and 621 people healed, "according to the daily bulletin of the Ministry of Health dated Sunday.

"276 suspected cases are being investigated", say the authorities, while "13 new cases are confirmed" and "140,915 people are vaccinated".

Young people from a neighborhood in Beni, opposed to the safe burial of a motorcycle taxi driver and his mother, burned a vehicle from an Ebola response team early this morning (Monday). to AFP, Colonel Safari Kazingufu, police chief of Beni, adding that a member of this team was wounded in this attack and was admitted to the general hospital of Beni.

The first death outside the Congolese provinces of North Kivu (east) and Ituri (north-east) is that of a 5-year-old child who died in neighboring Uganda on 12 June and his brother the next day.

The DRC and Uganda have begun discussions on the finalization of a Memorandum of Understanding "which will define the procedures for in-depth health collaboration between the two countries," according to the Congolese authorities.

Community resistance, a big obstacle

The epidemic declared on August 1 on Congolese soil is the tenth in the DRC since 1976, and the second most serious in the history of the disease after the 11,000 deaths recorded in West Africa (Liberia, Guinea, Sierra Leone) in 2014.

The fight against this declared epidemic in a conflict zone is made more difficult by the community resistance to the response activities organized by the authorities and their partners.

The United Nations on 23 May appointed an emergency response coordinator against the Ebola epidemic in the DRC to undertake further efforts in the response.

INB1

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article