Meghan perd son TROISIÈME aide clé du palais en quelques mois à peine, car la brasière de la duchesse, Amy Pickerill, quitte le groupe et partira plus tard ce mois-ci.

INB1
INB1

INB1

Perdre un assistant clé peut être considéré comme un malheur; tout perdre ressemble à de la négligence.

Je peux dire que la bras droit de la duchesse de Sussex doit devenir le dernier membre de son personnel à avoir démissionné.

Amy Pickerill, qui a été nommée secrétaire privée adjointe de Meghan l’année dernière, doit quitter son poste après le déménagement du couple à Frogmore Cottage, à Windsor, ce mois-ci.

"Amy s'en va", confirme une source royale. «C’est très triste pour ses collègues car elle est un membre du personnel très populaire.

Cette décision est choquante, car Amy a été choisie pour travailler pour Meghan et devrait succéder à Samantha Cohen, qui doit quitter ses fonctions de secrétaire privée de la duchesse après 17 ans passés au sein de la famille royale.
Il est entendu qu'Amy quittera la maison royale et partira à l'étranger.

Elle a joué un rôle important dans l'introduction de Meghan à la vie royale en organisant des projets caritatifs tels que le livre de recettes publié par la duchesse pour aider les familles touchées par le désastre de la Grenfell Tower.
Une amie d’Amy insiste sur le fait qu’elle entretient une relation chaleureuse avec Meghan, ajoutant: «Elle a accepté de rester pour l’aider à faire la naissance du bébé et d’organiser son nouveau ménage, mais elle passera ensuite à autre chose».

Le départ d’Amy signifiera que les trois principales femmes travaillant pour Meghan seront parties dans quelques mois.

En novembre dernier, j'ai révélé que son assistante personnelle, Melissa Touabti, avait démissionné moins de six mois après le mariage de l'actrice américaine avec le prince Harry.

Comme Melissa, Amy a dû faire face à la préparation traumatisante du mariage en mai dernier, au cours de laquelle le père de la duchesse, Thomas Markle, a commenté de manière incontrôlable les journalistes sur la possibilité qu’il assiste à la cérémonie.

Il décida de ne pas venir cinq jours seulement avant le grand jour, laissant Harry demander au prince Charles d'entrer dans la brèche et de conduire Meghan dans l'allée. Amy a été photographiée à l’aéroport de Heathrow, en train de récupérer la mère de Meghan, Doria.

Le biographe royal Robert Jobson a affirmé dans son livre Charles At Seventy que les préparatifs du mariage de Meghan étaient si stressants qu’Harry était devenu «pétulant et colérique» avec des membres du personnel.

Il a écrit: "En élevant parfois la voix, Harry insistait:" Ce que Meghan veut, elle l'obtient. "

 

 

 

( ENGLISH )

 

 

 

 

To lose one key aide may be regarded as a misfortune; to lose all of them looks like carelessness.

I can disclose that the Duchess of Sussex’s right-hand woman is to become the latest member of her staff to quit.

Amy Pickerill, who was appointed as Meghan’s assistant private secretary just last year, is to leave her post after the couple move to Frogmore Cottage in Windsor this month.

‘Amy is leaving,’ a royal source confirms. ‘It’s very sad for her colleagues, as she is a really popular member of staff.

The move is a shock as Amy was handpicked to work for Meghan and was tipped to succeed Samantha Cohen, who is due to step down as the Duchess’s private secretary after 17 years with the Royal Family.
It is understood that Amy will be leaving the Royal Household altogether and moving overseas.

She has played an important role in introducing Meghan to royal life, organising charity projects such as the cookbook the Duchess published to help families affected by the Grenfell Tower disaster.
A friend of Amy insists she has a warm relationship with Meghan, adding: ‘She has agreed to stay on to help them with the birth of the baby and organise their new household, but will then move on.’

Amy’s departure will mean that all three of the main women working for Meghan will have left in a matter of months.

Last November, I disclosed that Meghan’s PA, Melissa Touabti, had quit less than six months after the American actress married Prince Harry.

Like Melissa, Amy had to deal with the traumatic build-up to the wedding last May, in which the Duchess’s father, Thomas Markle, gave a running commentary to journalists on the likelihood of his attending the ceremony.

He decided not to come just five days before the big day, leaving Harry to ask Prince Charles to step into the breach and walk Meghan up the aisle. Amy was pictured at Heathrow airport, picking up Meghan’s mother, Doria.

Royal biographer Robert Jobson claimed in his book, Charles At Seventy, that Meghan’s wedding preparations were so stressful that Harry became ‘petulant and short-tempered’ with members of staff.

He wrote: ‘Raising his voice on occasion, Harry would insist: “What Meghan wants, she gets.” ’

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article