Infos📡 Evénements📣 Divertissement🤼‍♂ Argent💶 Relation👨‍👨‍👧‍👦 Beaute💄 Inspiration⚖ Sante🩺 Opinion🗣

 INTERNATIONAL NEWS BLOG

Discours d’Emmanuel Macron: des mesures très importantes à des français pas très convaincus

INB1

INB1

Le président français Emmanuel Macron annoncé plusieurs nouveaux gestes lundi soir pour tenter d’apaiser la colère des gilets jaunes, assurant entendre une colère « juste à bien des égards » et faisant un mea culpa sur ses propos polémiques qui ont pu « blesser ».

Le président Emmanuel Macron a commencé son allocution par un ton rigoureux et impératif. « Aucune colère ne justifie qu’on s’attaque à un gendarme, à des commerces », a-t-il déclaré d’entame en soulignant que force doit rester à la loi. Le président a dit avoir donné les instructions au gouvernement pour veiller au respect de lois. Il a fait ensuite son mea culpa devant les français avant de s’attaquer au concret. « Je prends ma part de responsabilité », a expliqué Macron.

A lire aussi : Gilets Jaunes: l’annonce de Macron envers les bas salaires et les retraités de moins de 2000 euros
Les décisions prises sont de divers ordres. Dans un premier temps, Macron a décrété « l’Etat d’urgence économique et sociale» ; ensuite il a annoncé l’augmentation du smic à 100 euros par mois à partir de 2019. 

Les heures supplémentaires seront désormais versées sans impôts ; « pour les chefs d’entreprise qui le peuvent, des primes de fin d’années seront versées aux employés sans prélèvement de taxes », a assuré le président. Autre mesure très importante, c’est l’annulation de la hausse de la CSG pour tous les retraités dont les salaires étaient inférieurs à 2000 euros. Le président a aussi annoncé que les plus riches participeront à aider les plus pauvres.

Pour le coordonnateur des gilets jaunes Paris, Thierry Paul Valette, « le dialogue est maintenant entamé (…) mais cela ne signifie pas l’arrêt d’office des manifestations ». Selon lui, le dialogue vient de commencer et il reste bien d’autres revendications qui restent à négocier et donc si les choses continuent dans ce sens, «c’est la bonne voie ».

Cependant, les politiques de l’opposition ne sont pas convaincus par ce discours et trouvent que le président est un populiste et un démagogue qui fait une batterie d’annonces alors qu’il ne sait même pas les financer.

 

 

( ENGLISH ) <<>>

 

 

French President Emmanuel Macron announced several new gestures Monday night to try to appease the anger of yellow vests, ensuring anger hear "just in many ways" and a mea culpa on his polemical remarks that could "hurt".
President Emmanuel Macron began his speech with a rigorous and imperative tone. "No anger justifies attacking a gendarme, businesses," he said begins by stressing that force must remain in the law. The president said he gave instructions to the government to enforce laws. He then made his mea culpa before the French before tackling the concrete. "I take my share of responsibility," said Macron.

See also: Yellow Vests: Macron's announcement of low wages and retirees under 2000 euros
Decisions taken are of various kinds. At first, Macron declared "the state of economic and social emergency"; then he announced the increase of the smic to 100 euros per month from 2019. Overtime will now be paid without taxes; "For business owners who can, end-of-year bonuses will be paid to employees without taxes," said the president. Another very important measure is the cancellation of the increase in the CSG for all retirees whose salaries were below 2000 euros. The president has also announced that the richest will participate in helping the poorest.

For the coordinator of the yellow vests Paris, Thierry Paul Valette, "the dialogue is now started (...) but that does not mean the stop of office of the demonstrations". According to him, the dialogue has just begun and there are many other claims that remain to be negotiated and so if things continue in this direction, "it's the right way."

However, the policies of the opposition are not convinced by this speech and find that the president is a populist and a demagogue who makes a battery of ads when he does not even know how to finance them.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article