Une jeune femme raconte à propos d'une famille inséparable de cinq personnes aux prises avec une maladie mentale dans l'état de Cross River

Une jeune femme raconte à propos d'une famille inséparable de cinq personnes aux prises avec une maladie mentale dans l'état de Cross River

Un membre du corps d'armée, Progress Oberiko, s'est rendu sur sa page Facebook pour raconter l'histoire d'une famille inséparable de cinq personnes aux prises avec une maladie mentale à Ogoja, dans l'état de Cross River.

Selon Oberiko, la famille n'est jamais séparée et on la voit toujours marcher ensemble. Mais l'une des choses intéressantes qu'elle a remarquées à leur sujet était leur capacité à communiquer efficacement.

Lisez ce qu'elle a écrit ci-dessous.

C'est la situation la plus étrange que j'ai vue de toute ma vie. J'essaie d'obtenir ce cliché depuis cinq mois et chaque fois que j'essayais, ils marchaient trop vite, changeaient de direction ou n'étaient pas assez proches.

À d’autres moments, je suis peut-être sur un vélo et chaque fois que je demande au cycliste de ralentir pour pouvoir le prendre en photo, il se dit "Hmmm, Abeg, je ne suis pas en mesure d’arrêter ce vélo, fais-le claquer, si le fou attrape toi, ton propre Don finit!

Et c'est comme ça que ça s'est passé.

La première fois que je les ai vus ici à Ogoja, mon cœur a fondu, j'étais livide. Et mon esprit errait, cherchant à deviner de près pourquoi une famille entière, un mari, une femme et trois beaux enfants seraient en proie à l'INSANITÉ.
POURQUOI!

Mon cœur ne pouvait pas contenir la curiosité, alors j'ai commencé à poser des questions. Chaque fois que je les croisais dans une voiture ou à vélo, je discutais avec le conducteur ou avec une autre personne.

Je les ai vus parcourir de longues distances sous le soleil brûlant?, Je les ai également rencontrés sur le marché en leur demandant où ils pourraient se procurer un article en particulier.

Ils ne sont jamais séparés, toujours trouvés marchant ensemble, une famille complète. Mais la partie intrigante est leur communication. Bon Dieu! Cette famille "MAD" parle CORRECT QUEENS ANGLAIS. Ils coulent dans la grammaire CLEAN. Na ce dey a éclaté la tête?

J'ai entendu l'homme instruire un de ses enfants qui marchait mollement derrière lui alors qu'ils marchaient sur la route; "Hey Dorcas, veux-tu te dépêcher, Allons, retrouvez le rythme". Et je me suis émerveillé.

Au marché, il a demandé conseil à quelqu'un et il est parti; "Hé madame, Pls, où puis-je obtenir ceci et cela ..."

Comme vous pouvez le constater, leurs dreadlocks sont tordus, ce qui prouve qu’ils durent depuis Dieu sait combien de temps? Cela signifie que cette folie ni être aujourd'hui. E Don tay!

Une conversation s'ensuivit entre lui et sa femme un jour et se transforma en dispute, les gens écoutaient. vous serez tellement choqué d'entendre le contenu de leur argumentation? ..

 

 

 

( ENGLISH ) >>>>>

 

 

 

A Corps member, Progress Oberiko, took to her Facebook page to share a story of an inseparable family of 5 battling mental illness in Ogoja, Cross River State.

According to Oberiko, the family are never separated and are always seen walking together. But one of the interesting things she noticed about them was their effective skills of communication.

Read what she wrote below.

This happens to be the weirdest situation I've seen in my entire life. I have been trying to get this shot for the past five months and whenever I tried, they either walk past too quickly, change direction, or not just close enough.

At other times I may be on a bike and whenever I ask the cyclist to go slow so I can get a shot of them, he'll be like "Hmmm, Abeg o, I nor fit stop this bike make u snap o, if the madman catch u, your own Don finish!

And that's how it went.

The first time I saw them here in Ogoja, my heart melted, I was livid. And my mind wandered, searching for the closest guess as to why a whole family, husband, wife, and three beautiful children would be plagued with INSANITY. 
WHY!

My heart could not contain the curiosity, then i began to ask questions. Anytime I drove past them in a car or on a bike, I engage the driver or someone in a conversation about them.

I have seen them trekking long distances under the scorching sun?, I've also met them in the market making enquiries about where they could get a particular item to buy.

They're never separated, always found walking together, complete family. But the intriguing part is their communication. Jeez! This "MAD" family speak CORRECT QUEENS ENGLISH. They flow in CLEAN grammar. Na this one dey burst my head ?

I've heard the man instructing one of his children who was walking sluggishly behind him as they trekked down the road; "Hey Dorcas, will you hurry up, C'mon girl, meet up with the pace". And I marvelled.

At the market he asked someone for directions and he went; "Hey ma'am, Pls where can I get this and this... "

As you can see their dreadlocks is twisted, showing that it has lasted for God knows how long ? This means that this madness nor be today. E Don tay!

A conversation ensued between him and his wife one day and it turned into an argument, people were listening; you'll be so shocked when you hear what the content of their argument was?..

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article